Bienvenue sur le site d'Aissa Hamada

Bienvenue sur le site d'Aissa Hamada - Aissa Hamada

Aissa Hamada vous souhaite la bienvenue sur son site.

Aissa Hamada, promoteur de l’énergie solaire et de l’énergie éolienne

L’énergie solaire et l’énergie éolienne sont renouvelables, elles permettent de produire de l’électricité sans polluer l’environnement. Elles utilisent les ressources naturelles, notamment le soleil pour la première et le vent pour la seconde. Pour booster la lutte contre le réchauffement climatique, Aissa Hamada veut sensibiliser les populations à adopter ces types d’énergies.

L’énergie solaire : fonctionnement

Considérée comme la plus grande source d’énergie, l’énergie solaire est fabriquée par la lumière du soleil captée par des panneaux photovoltaïques, des panneaux solaires thermiques ou des centrales solaires thermiques.

Les panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques sont des dispositifs constitués de cellules électroniques qui réagissent avec les rayons du soleil pour produire de l’électricité. On les installe généralement sur les toits de bâtiments et les relie souvent aux réseaux électriques. Ils sont les plus répandus dans le monde.

Les panneaux solaires thermiques

C’est un système qui permet de sécher des linges, de tempérer les parois des bâtiments et de chauffer un réservoir d’eau.  Cette eau peut être utilisée dans le système de chauffage central ou comme eau sanitaire.

Les panneaux solaires thermiques intègrent un capteur thermique capable de transformer l’énergie du soleil en chaleur.

Les centrales solaires thermiques

C’est un ensemble de miroirs paraboliques, sphériques ou plats installés sur une surface plane et orientés dans le sens du mouvement du soleil. Cette installation dirige les rayons du soleil vers un liquide qui reste chauffé pendant une longue durée. L’énergie stockée permet de tourner des turbines pour produire de l’électricité.

Ce type de central est beaucoup développé en Europe, en particulier en France, en Belgique, en Suède et en Espagne. Pour Aissa Hamada, cette énergie est un véritable atout pour régler le problème d’électricité dans les pays tropicaux.

 L’énergie éolienne

L’énergie éolienne était utilisée dans le passé dans les moulins à vent ou pour déplacer des voiliers et des véhicules. Aujourd’hui, elle peut servir à produire de l’électricité.

L’éolienne est un dispositif qui permet de transformer l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique, puis en énergie électrique. Le dispositif doit être associé à un générateur électrique pour créer un courant continu ou alternatif.

Le générateur quant à lui peut fonctionner avec un groupe électrogène, une batterie, un système de stockage d’énergie ou être relié au réseau électrique. En effet, l’énergie d’appoint permet de suppléer l’énergie éolienne pendant les périodes moins ventées.

Les avantages des énergies renouvelables

Le solaire et l’éolien sont des sources d’énergie inépuisables et plus propres que le fossile et le fissile, qui sont malheureusement les plus exploitées dans le monde. Peu polluantes, ces énergies renouvelables sont respectueuses de la nature. Aissa Hamada est favorable à leur utilisation parce qu’elles sont disponibles en masse et gratuites après la rentabilisation des installations de production.

L’énergie éolienne, considérée comme l’énergie propre par excellence, est une alternative pour alimenter les zones reculées dont l’accès à l’électricité est difficile. Le solaire quant à lui est une solution pour produire du courant dans les endroits où le soleil brille. C’est également une aubaine pour faire des économies.

Avec le réchauffement climatique, le recours aux énergies renouvelables est indispensable pour assurer la protection de l’environnement. Les énergies fossiles telles que le charbon et le pétrole sont les plus grandes causes de la dégradation de la couche d’ozone.

Aujourd’hui, le passage des énergies fossiles aux énergies propres est l’affaire de tous les États, en témoignent les nombreuses conférences mondiales sur le climat telles que la Cop21 en 2015 et la Cop22 en 2016. 

Aissa Hamada

[an error occurred while processing this directive]